mercredi 4 juillet 2018

Oh Rome(r)o mon beau Rome(r)o


Oulalalala aujourd'hui est un grand jour, je vais enfin pouvoir vous parler de la dernière petite merveille de Pauline Alice.

Et je peux vous dire que j'étais sacrément impatiente de vous montrer mon beau pantalon.
Et aussi parce que j'attendais de pied ferme le patron de la chemise que je n'avais pas encore vue.......

Bon en vrai, on l'a aperçu dans la petite vidéo de présentation du shooting sur Instagram, et franchement j'adooooooore !!!

Pour ma part, je vais vous parler du pantalon.

Romero Trouser & Short

Romero c'est quoi ?
C'est un pantalon à pont, taille haute avec une coupe évasée longueur cheville (7/8 pour les intimes)

Il se ferme par 2 rangées de boutons sur le devant qui cachent astucieusement les poches du pantalon.


Pour ce test, Pauline m'a proposé de tester au choix
- le pantalon Romero
- la chemise Vera.

Comme j'aime les challenges et que je savais sans trop m'y tromper qu'il s'agirait forcement d'un pantalon taille haute, j'ai opté pour le pantalon pour sortir de ma zone de confort.
 - que ce soit autant celle de la couture
 - que celle du style.

Pourquoi le style me direz vous ?
Pour ma part, les pantalons taille haute si ce n'est pas du slim push up de chez Calzedonia en général je préfère les éviter....

Pour le coup je n'ai pas été déçue, le schéma technique du pantalon est tout simplement merveilleux.

Par contre il se trouve à 3000 lieux de mon style vestimentaire.
Surtout qu'à la lecture des instructions je découvre qu'il s'agit d'un pantalon longueur chevilles, soit 7/8.

Autant dire que tout était réuni pour que ce soit une véritable catastrophe sur moi.
Mais Aléa Jacta Es, j'ai choisi j'ai choisi.....

Technique

Alors coté technique, c'est comme d'habitude avec Pauline. Tout roule. Les crans, les instructions, tout s’emboîte à merveille.
Et il faut savoir que pour un pantalon il est ultra rapide à faire. Et oui pas de Fermeture Eclair.....

Il y a juste les boutonnières, et la j'avoue j'ai passé mon chemin et investit dans du bouton pression.
Et j'adore le rendu métallique du bouton pression sur le modèle.

Les poches sont super originales à monter, c'est la première fois que j'ai une poche finie et prête à l'emploi alors que le pantalon est encore en pièce détachée à coté.

Ahhhh Pauline et les poches, elle n'en finira jamais de nous étonner.



Quand la magie opère


Comme je le disais juste au dessus le Pantalon Romero est le combo gagnant pour me faire ressembler à un éléphant.

Entre sa taille haute, mon gros bidon et ses jambes évasées longueur 7/8 et mes baskets, je pars avec un moral de winneuse sur ce test.
AH AH AH AH
Bah vous me direz hein je suis la pour tester.

Oui mais si je peux apprécier le résultat à la sortie c'est un plus non ?

J'ai donc commencé par le short pour valider la taille.

Ayant Je me suis dis Alléeeeee Grosse t'as maigri soyons fou testons le 38.
Alors oui et non, avec un jean avec un peu d'élasthanne c'est nickel, sans c'est un peu juste......

Ayant commencé avec un jean rigide, le T38 était trop serré à la taille, j'ai donc tenté le 40 avec un jean légèrement stretch, mais du coup c’était trop grand.

J'ai du le reprendre d'1cm sur l'entre jambe et toute la longueur du pantalon.Mais c'est vraiment du au stretch du tissu.

Au final ce pantalon je le porte, mais il est légèrement trop large au niveau des poches qui baillent plus que de raison même en position debout.





J'ai donc décidé de le grader entre 2 tailles juste au niveau de la ceinture.
 - T40 pour la ceinture
 - T38 pour le reste

Alors au vu de la découpe du devant du pantalon, j'ai gradé entre 2 tailles que sur l'arrière du pantalon.
Parce qu'au niveau de la découpe des poches ça modifierait le tracé et il faudrait modifier la ligne de la poche. Trop compliqué pour moi, et surtout pas envie.....
Et au pire au lieu de coudre à 1.5cm, je peux réduire la marge.

Et il s'avère qu'avec un tissu légèrement stretch ça m'a amplement suffit, pas besoin de réduire la marge. Comme quoi il manquait pas grand chose.

Et ayant encore maigrit depuis, le 38 est finalement parfait ^^ 

En tout cas, c'est à ce moment précis que la magie a opéré, à croire que la bonne Fée Bleue est passée au dessus de moi, a lâché 2 / 3 étoiles magiques et pouf je suis tombée amoureuse.

Ce pantalon est tout simplement incroyable, il a un fit de dingue, et avec des sabots ou des sandales il est trop canon....sérieusement !!
Et d'un confort inouï. Je le porte hyper souvent et je n'ai eu que des compliments des non initiés "ohhh mais ou as tu acheté ton pantalon ?" ^^

Alors, j'avoue aussi avoir une chance de dingue avec les pantalons de Pauline, car je n'ai besoin de rien retoucher au niveau de la fourche. Il tombe nickel. A croire qu'ils ont été dessiné exprès pour moi.
Merci Pauline ^^




Reste la question du haut.

Et oui que mettre avec ce type de pantalon.
Je trouve le haut du pantalon tellement bien travaillé qu'il serai dommage de le cacher sous les pans d'un top ou d'une chemise.

Quelqu'un dans l'oreillette me dit que la chemise Vera a été faite exprès pour....vivement que je puisse m'y atteler !!!

En attendant, à l'époque, je n'avais pas la chemise Vera et donc il fallait bien trouver quelque chose.


A part mes top Wanted que je pourrai rentrer à l’intérieur du pantalon.

Mais bof bof, j'aime moyen ce coté tout collé avec ma morpho en H il faut quelque chose de moins...et de plus....enfin tu vois quoi.... Non ?

Pas grave, j'me comprend et c'est déjà pas mal.

Mais parfois les choses sont plutôt bien faite. Car le jour ou j'ai cousu mon premier T40, je portais ma Mélilot Bucheron.

Et j'ai eu la charmante idée de l'attacher avec un nœud, pour voir ce que rendait le pantalon sur moi.
Et la pouf, la bonne Fée Bleue, les étoiles, tout ça tout ça.....re-amoureuse.

Décidément cette Mélilot, c'est ma tenue 2018.....mais bon à mon avis la Vera va venir la concurrencer.

Allez je vous montre ici en T40 en lin bizarroïde, bouton pression Prym.




Alors non je ne me la pète pas sur les photos, je sais juste jamais quoi faire de mes mains et de ma tête...  


Pour résumer

Taille : 38

Tissus : lin, jean souple, chambray

Modification :
Longueur rallongée T48.
Plus par peur de la longueur d'origine sur moi.
Au final la longueur d'origine est juste parfaite. Donc à refaire.



Alors vous en pensez quoi de ce nouveau patron ? Conquise ?

N’hésitez pas à me donner vos avis.

Moi en tout cas, j'en ai pleins de prévu......dont en version short.

Ah bah oui je vous ai pas dit ? En short il est trop canon aussi.









Et en T38-40 toujours en jean avec mon top La Nageuse de La Jolie Girafe.
Et toujours la feignantisse de faire les boutonnières. Vive les pressions.








Ah oui, et mes chaussures, elles sont canons non ?



Elles proviennent toutes de chez ma copine Sandrine :


Pour les bordelaise n’hésitez pas à y faire un saut, une vraie merveille cette petite boutique.






vendredi 8 juin 2018

Douce Hippolyte

Dans la mythologie Grecque Hippolyte est la reine des Amazones.

Chez Nathalie alias La Jolie girafe, c'est une magnifique jupe longue. 
Et quand je dis magnifique je pèse mes mots.
C'est un véritable coup de cœur, et pourtant je ne suis pas très jupe à la base.

C'est d'ailleurs la partie que j'aime le plus avec la couture et nos petites créatrices chéries c'est qu'elles ont la capacité de faire évoluer ton look d'année en année avec leurs idées folles.

Cette fois-ci Nathalie a imaginé une jupe spéciale pour l'été, ample mais pas trop, avec des plis mais qui ne te fais pas ressembler à une meringue, le tout avec des finitions aux petits oignons comme toujours.

Plus en détail, Hippolyte c'est quoi ?

- une jupe longue, très longue
- taille haute
- avec 3 plis creux sur l'avant qui descendent le long des hanches, ce qui lui donne l'aisance parfaite pour marcher et donne une amplitude très naturelle à la jupe

Et la finition du dos on en parle ?


Alors non seulement cette petite ouverture en angle est juste sublime, mais elle permet d'avoir une aisance au niveau de la taille qui permet de ne pas être engoncé et de pouvoir se faire un petit bbq sympa sans problème.

D'ailleurs Nathalie à tout prévu sur ce point, la jupe est taille haute mais semi ajustée, ce qui permet de garder de l'aisance au niveau de la taille. Ensuite on joue avec la ceinture pour l'ajuster.

Non seulement c'est malin mais c'est très élégant.
  
Et techniquement ?

Hippolyte est un patron très simple et rapide à coudre. Mais attention aux finitions.
Il faut compter environ 3H hors découpe pour la réaliser de bout en bout.

La jupe comporte 3 pans, et une parementure en 3 morceaux également et se ferme par une fermeture éclair invisible.

Et là, comme à son habitude, Nathalie a prévue un pas à pas ultra détaillé pour monter la FE.
Et personnellement je ne connaissais pas cette technique, et franchement la technique utilisé est juste top.

Si toi aussi tu en a marre d'avoir toujours un décalage au niveau de la FE quand tu en monte une sur n'importe quel vêtement, vas voir le pas à pas de Hippolyte, c'est simple rapide et efficace.


Et mon Hippolyte à moi ?

Pour ma part, je suis partie sur une taille M, mais l'aisance finale au niveau de la taille était un peu trop large à mon goût.

J'ai donc coupé la pièce avant de la jupe en taille S uniquement au niveau de la taille, le positionnement des plis de la taille M tombant parfaitement ou il fallait sur moi.

Et on oubli pas de retailler la parementure !!!

Je n'ai pas modifié les 2 pans arrières, qui eux sont restés en taille M de bout en bout.

J'ai également rallongé la jupe de 2 cm pour mon 1m68. Mais c'est parce que j'ai de longue jambes.
Ces 2cm me servent pour l'ourlet, j'ai réalisé un ourlet double retourné de 2 cm en tout.

La longueur est parfaite ainsi.

Elle a été réalisé dans un lin bleu nuit du marché d'Orléans La Source.
Le seul hic, c'est qu'elle se froisse vitesse grand V.
Mais j'adore le tombé.



Petite modification de dernière minute : les passants.

Etant en plein déménagement, j'ai perdu la pièce des passants et ayant rangé tous mes tissus, je n'avais pas assez de tissu pour les faire dans la taille d'origine.
Du coup mes passants sont fins comme ceux d'un jean alors que dans le patrons ils sont prévus pour être large.

Et ayant oublié de marquer la position des passants avant montage ils ne sont pas là où ils devraient etre.
La prochaine sera plus parfaite...... 


Alléeeee, assez de blabla, place à l'avalanche de photos prise par ma mini puce.

Alors qu'en pensez vous de cette belle Hippolyte ?




















Et vous avez vu, elle va super avec le top La Nageuse de ODV













mercredi 9 mai 2018

Myosotis à la plage

Pour clôturer ma semaine spéciale couture Deer and Doe, je vous parle de la robe Myosotis.

Quand je l'ai vue je l'ai directement imaginé dans mon coupon de mousseline noire pour en faire une tenue de plage.

Alors autant dire qu'elle tient ses promesses cette petite robe.

Très légèrement loose, enfin je trouve, ou alors j'aurai du la faire en T40 comme j'ai l'habitude dans cette marque.....

A la base je ne suis pas fronce, d'ailleurs je les fuis sinon cela me fait prendre 10 kg direct.
Mais la je trouve qu'avec ce tissu assez vaporeux, les fronces ne choquent pas.

Et comme je veux m'en servir exclusivement pour la plage, ce coté loose et décontracté est le bienvenu.

D'ailleurs je n'ai pas mis les boutons, ce qui lui donne un décolleté ultra plongeant mais rassurez vous il n'en est rien....
C'est juste qu'en dessous j'ai mon maillot de bain, alors les boutons sont pas utile.

Voilà je suis prête pour la playa !!!!













Un nénuphar bleu

J'ai complètement craqué sur la collection PE 2018 de Deer and Doe. Et pourtant certaine pièce à priori n'ont rien a faire dans ma garde robe.

Notamment la veste kimono Nénuphar, avec sa coupe loose et ses manches 3/4.
Limite le non sens pour moi. Mais voilà les goûts évoluent avec le temps et j'avoue que cette veste dans la version que porte Camille sur les photos de présentation m'a clairement tapé dans l'oeil.

Une petite merveille. Et pour l'avoir tout juste cousu, je ne suis clairement pas déçue.

J'adore ce rendu aérien et ses petits détails au niveau du col et des poches.
Au passage je n'avais même pas remarqué les poches le jour de la sortie. C'est en recopiant que je les ai vue.

Pas grand chose à dire sur ce modèle à part dire qu'il est ultra simple et rapide à faire.
Le plus long : le montage du col, mais à part ça rien à signaler.

Je l'ai faite en T38 dans un lin mélangé bleu de chez Le Comptoir du Tissu.

Ah oui et j'ai eu besoin que de 1,5 m de tissu pour la version A.

On dirait qu'il est brillant mais il n'en est rien....c'est juste le soleil qui à fait que.....

Hop pourvu qu'il fasse beau le 14 pour mon retour au travail pour aller craner avec ma jolie veste.....

Et vous la veste Nénuphar elle vous parle ?